Sarao

tonadillas, jácaras et fandagos de Juan Francés de Iribarren et Diego Pérez de Camino

La présence des villancicos espagnols du XVIIIe siècle dans le répertoire habituel des concerts continue à être rare. Avec le programme Sarao nous essayons de réhabiliter ce répertoire en soulignant précisément les traits théâtraux et populaires qui ont fait du villancico un genre inconnu et même méprisé jusqu’à très récemment.
 

Le programme est composé d’un ensemble de tonadillas, jácaras et cantadas de celui qui fût maître de chapelle de la cathédrale de Málaga, Juan Francés de Iribarren (1699-1767) et de son très intéressant bien que moins connu homologue de la cathédrale de Santo Domingo  e laCalzada, Diego Pérez de Camino (1735-1796 environ). Avec ce programme, nous espérons que les spectateurs ressentiront ce qui pourrait être une fête en Espagne au XVIIIe siècle, avec toute sa fusion débridée de genres et son brillant mélange de théâtre, de danse et de musique qui donne corps à un spectacle impressionnant. L’esthétique, la poésie et la musique de ces villancicos et cantadas ont comme source directe le théâtre populaire avec ses typiques tonadillas et seguidillas. Ils mélangent, avec une remarquable vitalité, des styles très différents comme l’espagnol traditionnel, la danse populaire et le nouveau style galant.


L’interprétation que nous proposons essaie de mettre en avant toutes ces qualités de l’oeuvre
d’Iribarren et Camino, en recherchant à chaque instant la souplesse, l’aisance et la vivacité que
requiert ce répertoire. Les deux maîtres exploitent pleinement les possibilités techniques des
différentes voix et instruments, ce qui en fait, en dépit de leur inspiration populaire et même
folklorique, des oeuvres hautement exigeantes pour les musiciens.
Pour qu’elles soient jouées d’une manière suffisamment virtuose, légère et claire, on a besoin d’un ensemble déjà familier de ce répertoire et de solistes de haut niveau. Opera Omnia s’applique à rendre justice à cette musique, en l’interprétant avec le même esprit et la même vitalité que ses auteurs mirent à la composer.

SARAO FR.jpg

© 2020 por Opera Omnia música antigua